Le Troisième Reich

Romeo Castellucci

  • Théâtre - Performance
Italie

PREMIÈRE FRANÇAISE

 

232U Leval

 

DURÉE : +/- 50 MIN

 

 

 

Avec cette installation, le maître italien Romeo Castellucci signe un geste inédit comme critique frontale de la communication contemporaine.

 

L’installation consiste dans la représentation spectrale de tous les noms. L’énumération de la totalité des substantifs du vocabulaire italien projetés, un par un, sur un grand écran. Allumée comme un rituel, tirée comme une arme de guerre, une machine de langage s'emballe à grande vitesse. Toute pause est abolie, exploitée, champ de bataille pour l’agression militaire des mots, qui, ainsi projetés, sont des drapeaux plantés sur un territoire conquis. La surabondance frénétique des nominations ne laisse aucune place au choix ou au discernement. Le noyau du langage redevient bruit blanc — orchestré par la musique du fidèle compositeur Scott Gibbons — qui lui-même ramène au chaos. 

 

Romeo Castellucci En 1981, avec Claudia Castellucci et Chiara Guidi, il fonde à Cesena en Italie la Societas Raffaello Sanzio, en référence au peintre Raphaël, revendiquant ainsi un théâtre fortement influencé par les arts plastiques, où le sens jaillit d’abord de l’impact visuel et sonore. Il poursuit sa route seul depuis 2006, et continue de construire une oeuvre immense – plus de 70 spectacles et de nombreux chefs-d’oeuvre – qui a influencé toute une génération d’artistes et fait de lui l’un des metteurs en scène contemporains les plus importants.

 

Installation présentée dans le cadre du Focus International.

Conception et installation Romeo Castellucci Accompagnement sonore Scott Gibbons Chorégraphie et interprétation Gloria Dorliguzzo Réalisation vidéo Luca Mattei Conseil informatique Alessandro Colla 

 

Spectacle présenté dans le cadre du Cabaret de curiosités organisé par le phénix, scène nationale - pôle européen de création Valenciennes