Nénesse

Mise en scène Jean-Louis Martinelli

De Aziz Chouaki

  • Théâtre
France

THÉÂTRE DU MANÈGE
MAUBEUGE

 

9/12€
PASSEPORT : 200

La pièce, est une farce politique, ou plutôt « anthropologique » dirait Aziz Chouaki, centrée autour du personnage dont elle porte le nom. Ce Nénesse est un ancien rockeur de campagne, ancien légionnaire qui se retrouve au chômage suite à un problème de santé. Il est islamophobe, homophobe, antisémite, se définit comme « réactionnaire radical » tout en se défendant de pouvoir être tenté par le Front National !

 

Sa femme, Gina, jadis amoureuse de lui, se voit condamnée à des petits boulots pour tenter d’assurer le quotidien du ménage. Pour survivre le couple a trouvé comme solution d’installer dans leur appartement une cabine Algeco qu’ils sous-louent à deux sans-papiers. Le premier, un migrant d’origine slave du nom
de Goran, ancien boxeur et entraineur de Daech, musulman pacifiste en route  pour Calais, qui affiche un mépris absolu pour les islamistes. Et le second, Aurélien, ancien employé du Sénat, pétri de culture, aujourd’hui « sans-papiers » faute
de pouvoir se procurer l’acte de naissance de son père russe ayant fui sous Staline. Les deux aspirent à retrouver des papiers, mais pour ce faire, ils doivent posséder des quittances de loyer que bien sûr Nénesse (louant au black) refuse de leur fournir. L’histoire tournera mal. Mais au-delà de la fable, des personnages mis en jeu, tous « fracassés » du monde contemporain, c’est bien le style d’Aziz Chouaki qui retient mon intérêt et m’impressionne. Tel un Céline de l’algerois, il fait danser la langue, se télescoper les syntaxes, créant un langage singulier qui vient dynamiter la trivialité du quotidien. Et je ne doute pas que ceux ici réunis, forment un quatuor détonant :  Olivier Marchal en Nénesse (Braquo, 36 quai des orfèvres), Hammou Gaïa en Goran, Geoffroy Thiebaut en Aurélien et Christine Citti en Gina.
Jean-Louis Martinelli

 

 

Ce spectacle sera créé suite à une résidence au Théâtre du Manège du 1er au 18 décembre 2017.

 

 

 

Jean-Louis Martinelli est un metteur en scène de Théâtre qui commençe sa carrière à Lyon. Successivement directeur de troupe, de compagnie et de théâtre (TNS, Théâtre National Nanterre-Amandiers), il est à présent à la tête de sa propre compagnie théâtrale nommée Allers/Retours.

De Aziz Chouaki | Mise en scène et adaptation Jean-Louis Martinelli | Avec Olivier Marchal, Hammou Graïa, Geoffroy Thiebaut, Christine Citti | Scénographie, costumes Gilles Taschet | Lumières Jean-Marc Skatchko | Musique Jean-Damien Ratel | Assistante à la mise en scène Florence Bosson | Productions Le Manège Maubeuge Scène Nationale / Compagnie Allers-Retours | Coproduction Théâtre Liberté Toulon.

 

 

L’Adami gère et fait progresser les droits des artistes-interprètes en France et dans le
monde. Elle les soutient également financièrement pour leurs projets de création et de diffusion (www.adami.fr).