Antigone (Sophocle) Daniel Léocadie et Jérôme Cochet / Cie Kisa Mi Lé (France)

Autour du spectacle | Navette gratuite au départ du Manège à 19h | RencArt Rencontre en bord de scène avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation

« Antigone, c’est l’État qui se bat contre l’extrémisme, le fanatisme et une citoyenne qui se bat contre la loi de l’État. Créon et Antigone sont persuadés d’avoir la vérité et quand il n’y a pas de dialogue, ça se termine en tragédie ». C’est par ces mots que le comédien et metteur en scène réunionnais Daniel Léocadie a exprimé la nécessité de revisiter la tragédie de Sophocle, tant ses thématiques restent d’actualité. Et d’en imaginer une version ancrée dans les traditions réunionnaises, bien vivantes. Avec son ami et co-metteur en scène Jérôme Cochet, ils se sont emparés de la nouvelle et vibrante traduction de Florence Dupont.

L’espace de jeu s’inspire des combats de coq, où dans un cercle de terre central, les personnages confrontent leurs points de vue. Ils ont choisi le moringue et le Maloya, traditions réunionnaises de chant et de danse, pour la partition du chœur antique. Et qui d’autre que Danyel Waro, poète et militant réunionnais, pouvait incarner cette musique, née de la souffrance et de l’asservissement des opprimés ? À la beauté de chaque chant se mêlent le créole et le français des comédiens, en parfaite harmonie avec toutes les facettes de la mythologie grecque.